Recherche

Recherche avancée
Ma séléction
0 article(s)
> afficher la liste

Suivez-nous sur

Picto youtube
Picto flickr

carte interactive

Agenda

  • Villefranche-sur-Saône
    Jours et heures d’ouverture Mercredi de 13h30 à 18h Jeudi et vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h Samedi et Dimanche de 14h30 à 18h Le musée est femé le lundi, le mardi, le mercredi matin et les jours fériés : 1er Novembre 2014 (Toussaint) ; 24, 25, 26 et 31 Décembre 2014 ; 1er Janvier 2015 ; 5 Avril (dimanche de Pâques) ; 1er Mai ; 8 Mai ; 14 Mai (Ascension) ; 24 Mai (Pentecôte) : 14 Juillet et 15 Aout 2015.
  • Lyon 2ème
    Du 13 décembre 2014 au 22 février 2015 de 14h à 22h. Nocturne jusqu'à minuit les ven. sam. et veilles de fête.
  • Lyon 1er
    Du 29 janvier au 14 mars 2015, du mer. au sam. de 15h à 19h. Fermé lun., mar. et dim.
  • Thizy les Bourgs
    Du lundi 8 décembre 2014 au samedi 31 janvier 2015. Lundi fermé mardi 10h-12h mercredi 14h 18h jeudi 10h-12h vendredi 16h-19h samedi 10h-12h.

Tablier de sapeur

Plat typiquement lyonnais, le tablier de sapeur est une tranche de bonnet (tripe non grasse), panée et frite.
retour
PARTAGER
Tablier de sapeur

Le marché pour 6 personnes :

  • 2 bonnets cuits achetés chez le tripier.

Pour la marinade :

  • ¾ l de vin blanc ;
  • 200 g de moutarde forte ;
  • 1 verre de vinaigre blanc ;
  • sel, poivre.

Pour la cuisson :

  • 1 œuf battu ;
  • 150 g de beurre ;
  • un peu d’huile ;
  • chapelure.

Pour la sauce :

  • 100 g de crème ;
  • Ciboulette.

La préparation

Mettre les bonnets à plat et découper les tabliers (3 à 4 portions par tablier).
Mettre à mariner au frais pendant 48 h puis sortir les tabliers et les égoutter.
Faire dorer à la poêle avec du beurre et un peu d’huile, 5 mn sur chaque face. Réserver au chaud.
Faire réduire ½ l de marinade pendant ¼ d’heure. Ajouter la crème et laisser cuire 10 mn. Rectifier l’assaisonnement et ajouter la ciboulette finement hachée.
Arroser les tabliers et servir immédiatement.

Source : Nouvelles merveilles de la cuisine lyonnaise, Pierre Grison, éd. Xavier Lejeune.

Bouton haut de page