Recherche

Recherche avancée
Ma séléction
0 article(s)
> afficher la liste

Suivez-nous sur

Picto youtube
Picto flickr

carte interactive

La visite guidée des Archives Départementales et Métropolitaines

A l'occasion des rencontres Les Instants T du tourisme, les Archives départementales et métropolitaines proposent une visite guidée du bâtiment aux participants sur inscription (attention places limitées).

Le concours international d'architecture pour le nouveau bâtiment des Archives départementales est lancé en mars 2006 ; 72 candidatures sont déposées. Le lauréat est le Lyonnais Bruno Dumetier, associé à l'agence lyonnaise Gautier+Conquet, architectes mandataires, et à l'agence toulousaine Séquences.
 
Le bâtiment des Archives départementales et métropolitaines est…
 
… Moderne de par les matériaux choisis.
Le socle est réalisé en basalte.
Les volumes centraux renfermant les archives sont revêtus d'un métal doré (constitué de tôles en alliage d'aluminium et de cuivre embouties lui donnant sa texture), alliage conservant son aspect et sa brillance avec les années.
Cette matière légère s'oppose à la massivité des volumes. La façade des étages de bureaux en partie supérieure est constituée d'une double peau en verre, comme un couvercle précieux venant recouvrir et protéger les nombreux « trésors ».
 
… Fonctionnel dans sa structure.
- Le socle est réservé à l'accueil du public (hall, salle de lecture, auditorium, service éducatif) et à la logistique en liaison avec l'extérieur (accueil des versements, pilon, quarantaine).
- Le corps principal du bâtiment renferme les 50 salles d'archives.
- Le couronnement, naturellement éclairé, est réservé à l'administration.
 
 
… Éco-responsable grâce à une technologie moderne.
L’inertie thermique du bâtiment et le système de rafraîchissement ou de réchauffage de l’air neuf réduisent au maximum la consommation d’énergie, évitant ainsi le recours à un système de climatisation. Un système plus respectueux de l’environnement.
 
Les archives sont stockées dans les 50 magasins de conservation du bâtiment, chacun d’une surface de 200m² et répartis sur 6 niveaux.
Une « salle blanche » est également prévue pour stocker les archives électroniques et numériques.
Un atelier de numérisation permet de continuer les programmes de numérisation de documents lancés par le Département depuis 1999 (cadastre, recensement, seconde guerre mondiale, état-civil…).

 

 

Crédit photo : Patrick Ageneau
Crédit photo : Archives Départementales et métropolitaines

En quelques chiffres :

 

  • 4 salles de classement (niveau 3 à 6) de 100 m² chacune.
  • 83 m² pour le nettoyage des documents et le contrôle des entrées.
  • Local pilon de 42 m².
  • Salle informatique : local serveur de 100 m², situé au niveau 7 destiné à abriter le système d’archivage électronique (SAE).
  • Atelier de restauration : 100 m²
  • Ateliers de numérisation : 80 m²
  • 50 magasins sur 9 000 m² pour une capacité de conservation de près de 70 km linéaires.
  • 1500 m² pour 51 bureaux.
  • Hall de 228 m² (espace modulable pouvant accueillir des expositions).
  • Salle de lecture de 600 m² - 150 places (50 places équipées d’ordinateurs - 12 places instruments de recherche avec 2 ordinateurs - 8 places cartes et plans - 10 places microfilms – 2 places malvoyants - accueil personnalisé).
  • Salle pédagogique de 82 m², avec 35 places.
  • Auditorium de 140 m², soit une capacité d’accueil de 120 personnes.

 

 

 

Exposition : "Territoires citoyens"

 

Du 15 septembre au 20 décembre 2016 (en accès libre dans le hall d'accueil des Archives)
À l’heure de la création de la Métropole et du "nouveau Rhône", du redécoupage des régions ou de la fusion des communes, comment ne pas interroger les territoires familiers qui sont les nôtres, leur origine et leur justification ? L’exposition examine en particulier comment les citoyens ont su s’approprier ces découpages successifs, du Moyen Age à nos jours, mais aussi les permanences que révèle une étude historique sur la longue durée.

 

 

 

 

Bouton haut de page