Recherche

Recherche avancée
Ma séléction
0 article(s)
> afficher la liste

Suivez-nous sur

Picto youtube
Picto flickr

carte interactive

Agenda

Geopark en Beaujolais

Un Geopark labellisé UNESCO dans le Beaujolais pour observer la géologie du territoire depuis le 17 avril 2018.

Aux origines de la Terre… et du Beaujolais : le label Geopark Unesco

 

Un autre visage du Beaujolais, moins attendu que celui du vignoble, est celui du Jurrassique moyen, il y a 150 millions d’années  avec la démarche Geopark. C’est en 2012 que le Syndicat mixte du Beaujolais a lancé la démarche Geopark, sur tout le territoire du Beaujolais situé au nord-ouest de Lyon. Un Geopark est un territoire qui présente un héritage géologique important par sa qualité scientifique, esthétique, son caractère exceptionnel et sa valeur pédagogique.
Le Geopark se découvre à travers des géosites  de nature variée : sites géologiques et paléontologiques (affleurements, chaos rocheux, carrières, mines…), des sites géo-patrimoniaux (villages, monuments historiques ou religieux, paysages…) mais aussi des sites liés à l’eau (rivières, sources, plans d’eau, zones humides, tourbières…), à la faune et à la flore ou encore des sites liés au patrimoine industriel et agricole. 

Retrouvez la liste complète des géosites sur le site du Geopark Beaujolais

Les carrières de Glay à St-Germain  (ancienne carrière, refuge de plus de dix espèces de chauves-souris dont la noctule, le murin de Bechstein, ou encore la barbastelle).

Carrières de Glay à ST-Germain-Nuelles

Le Géoscope du Mont Brouilly, colline de 484m d’altitude, plantée de vignes sur ses pentes et coiffée de boisements.  Le sommet a été aménagé avec  9 roches de différentes couleurs et de millions d’années provenant des sols du Beaujolais. 

 

 

 

Une morguière

Trésors cachés au pays des Pierres Dorées : les morguières
Région viticole qui tire son nom d’un patrimoine bâti qui utilise un calcaire d’âge Aalénien (Jurassique moyen) riche en débris coquilliers, entroques et bryozoaires dont les facettes réfléchissent la lumière et qui est teint en ocre par les oxydes de fer. Les morguières sont des souterrains creusés par l’homme depuis longtemps afin d’exploiter les grès du Trias. C’est à partir de ces grès, que les coups de pics des mineurs libéraient du sable qui, joint à la chaux, permettait la construction de hameaux voisins. L‘eau qui suinte a permis la formation de stalactites, de coulées de calcite et des perles des cavernes.
 

Bouton haut de page