Recherche

Recherche avancée
Ma séléction
0 article(s)
> afficher la liste

Suivez-nous sur

Picto youtube
Picto flickr

carte interactive

Agenda

Aqueduc romain

Destinés à alimenter la ville de Lyon en eau, les aqueducs construits à l'époque romaine représentent plus de 200km de canalisation. C'était il y a longtemps et pourtant vous serez surpris de voir l'un des vestiges les mieux conservés : l'aqueduc du Gier avec le site du Plat de l'Air à Chaponost.

Quel est les point commun entre la périphérie de Rome et celle de Lyon ? Leurs aqueducs bien sûr ! Le Lyonnais a la chance de posséder sur son territoire de nombreux vestiges des 4 aqueducs construits pour alimenter Lugdunum en eau, soit plus de 200km de canalisations !

Les deux premiers aqueducs venaient des Monts d'Or et de l'Yzeron, le troisième longeait la vallée de la Brévenne. Le quatrième, celui du Gier, long de 86km, était un ouvrage d'envergure avec une quarantaine de ponts-canaux, onze tunnels, de longues enfilades d'arches et, cas unique, quatre ponts siphons ! C'est encore aujourd'hui le plus monumental et le mieux conservé de tout le bassin méditerranéen.

Vous pouvez partir à la conquête de ces vestiges dans plusieurs communes comme Soucieu-en-Jarrest, Mornant ou encore Chaponost où se trouve le site du Plat de l'Air qui comporte un alignement majestueux de 72 arches visibles sur 550m.

  • Aqueduc romain du Gier - le Site du Plat de l'Air à Chaponost
  • Aqueduc romain du Gier - le Site du Plat de l'Air à Chaponost
Bouton haut de page